Qu’est-ce que la leucose féline?

La leucose correspond à l’ensemble des maladies pouvant être induites suite à l’infection d’un félin par le virus leucémogène félin (FeLV). Ce dernier fait partie des oncovirus, c’est à dire qu’il est capable de provoquer une transformation tumorale des cellules infectées.

 

leucoseLa prévalence de l’infection dépend de la densité de population. Les animaux s’infectent par contact étroit: la contamination se fait par voie oro-nasale. Les mâles adultes, ayant un accès à l’extérieur sont d’autant plus à risque de par leur mode de vie: ils sont plus susceptibles d’être en contact avec les principales sources d’infection (la salive, les féces, les sécrétions nasales ou encore le lait).

Avec le temps, les individus développent une certaine immunité, ce sont les chatons qui, jusqu’à 3 mois, sont les plus sensibles à l’infection.

 

 

PATHOGENIE:

Suite à la contamination par morsure ou autre contact direct, le virus se multiplie au niveau oro-pharyngé où il peut subir différents devenirs. Il peut dans un premier temps être directement éliminé ou dans un second temps, transporté par les lymphocytes jusqu’à la moelle osseuse. A ce stade une virémie s’installe, elle est le plus souvent transitoire et dure entre 3 à 6 semaines, ou devenir persistante.

En effet, lorsque la réponse immunitaire est correcte, le virus est directement éliminé et une immunité de longue durée est acquise. Lorsque les chats présentent une virémie transitoire, l’immunité permet de limiter la réplication du virus et l’infection est limitée aux cellules lymphocytaires. Néanmoins, ces animaux restent des infectés latents qui peuvent transmettre le virus. Enfin, lorsque la réponse immunitaire est insuffisante, la virémie persiste et le virus se multiplie dans toutes les cellules entrant en division. L’excrétion du virus est alors très importante. Ces animaux développent dans les mois à années qui suivent l’infection des signes de maladie pouvant se solder par sa mort.

 

 

TABLEAU CLINIQUE:

Les signes cliniques peuvent apparaître un à deux mois jusqu’à des années après la circulation du virus dans le sang. Ils se caractérisent par un mauvais état général de l’animal associé quelquefois à  de la fièvre, une adénomégalie… Plus précisément, les signes observés sont en lien avec la localisation de la multiplication virale et le pouvoir oncogène du virus. Ainsi, des signes biologiques tels qu’une anémie (déficit en globules rouges), une thrombopénie (déficit en plaquettes) ou une neutropénie (déficit en globules blancs polynucléaires neutrophiles) peuvent être relevés. Des tumeurs peuvent également être associées à l’infection par le FeLV et en particulier les lymphomes. Enfin, un syndrome d’immunodéficience peut s’installer favorisant les atteintes digestives, respiratoires ou cutanées en général liées à des germes opportunistes pour la plupart commensaux.

 

 

 

DIAGNOSTIC:Chat pouvant être possiblement porteur latent du FeLV

Le diagnostic et le dépistage se basent sur la réalisation d’un test sérologique qui vise à la recherche d’un antigène viral. Les résultats sont toujours à confronter avec le type de population à laquelle l’individu testé appartient (prévalence…).

 

 

 

 

 

 

PREVENTION:

La prévention de l’infection par le virus du FeLV passe essentiellement par une vaccination raisonnée. Elle est à effectuer de manière systématique chez les chats en bonne santé qui ont accès à l’extérieur, pouvant être en contact avec des chats dont le statut est inconnu. Il existe différents type de vaccin (inactivé, recombinant ou vectorisé), tous sont d’efficacité similaire: la réponse immunitaire induite est très spécifique et de bonne qualité.

 

 

ET SI MON CHAT EST INFECTE?

Lorsqu’un animal est infecté par le virus, il est nécessaire de l’isoler. Si aucun signe clinique ne se développe, aucun traitement particulier n’est nécessaire, néanmoins, des règles d’hygiène ainsi qu’un suivi régulier s’imposent.

Si des signes cliniques se développent, le traitement est symptomatique et dépend des signes cliniques observés et des maladies associées.